Prendre le mors aux dents

Prendre le mors aux dents en parlant d'un cheval, s'emporter, ne plus obéir ; s'emporter, se livrer à une colère subite ; montrer subitement de l'ardeur, de l'énergie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mors — [ mɔr ] n. m. • 1386; « morsure, morceau » XIIe; de mordre → morceau 1 ♦ Pièce du harnais, levier qui passe dans la bouche du cheval et qui, en appuyant sur les barres (4o), sert à le diriger. ⇒ frein. Mettre, passer le mors à un cheval. ♢ Loc.… …   Encyclopédie Universelle

  • prendre — [ prɑ̃dr ] v. <conjug. : 58> • 980; lat. prehendere I ♦ V. tr. A ♦ Mettre avec soi ou faire sien. 1 ♦ Mettre dans sa main (pour avoir avec soi, pour faire passer d un lieu dans un autre, pour être en état d utiliser, pour tenir). Prendre un …   Encyclopédie Universelle

  • mors — Mors. s. m. Morceaux de fer joints ensemble, qu on met dans la bouche du cheval pour le gouverner. Mors rude. mors doux. mors à bossettes. mors à simple canon. les branches, les bossettes d un mors. ce mors blesse la bouche de ce cheval. il luy… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mors — (mor ; l s ne se prononce et ne se lie jamais : le mor aux dents ; des mor en fer ; quelques uns au pluriel, lient l s : des mor z en fer) s. m. 1°   Proprement, morsure ; absolument inusité en ce sens.    Mors du diable, scabieuse des bois,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MORS — s. m. Assortiment de toutes les pièces de fer qui servent à brider un cheval, comme les branches, la gourmette, etc.  Il se dit, en particulier, de La pièce qui se place dans la bouche du cheval pour le gouverner. Mors rude, doux. Mors à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • prendre — (pren dr ), je prends, tu prends, il prend, nous prenons, vous prenez, ils prennent : je prenais ; je pris ; nous prîmes, vous prîtes, ils prirent ; je prendrai ; je prendrais ; prends, qu il prenne, prenons ; que je prenne, que nous prenions ;… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRENDRE — v. a. ( Je prends, tu prends, il prend ; nous prenons, vous prenez, ils prennent. Je prenais. Je pris. Je prendrai. Je prendrais. Prends. Prenez. Que je prenne. Que je prisse. Pris. ) Saisir, mettre en sa main. Prendre un livre. Prendre une épée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRENDRE — v. tr. Saisir, mettre en sa main. Prendre un livre. Prendre une épée. Prendre une pierre. Prendre une plume. Prendre un bâton. Prendre la main, le bras, l’oreille à quelqu’un. Prendre quelqu’un par la main. Prendre un cheval par la bride. Prendre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • MORS — n. m. Ensemble des pièces de fer qui servent à brider un cheval, comme l’embouchure, les branches, la gourmette, etc. Il se dit, en particulier, de la Pièce qui se place dans la bouche du cheval pour le gouverner. Mors à bossettes. Les branches,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dent — (dan ; le t se lie : une dan t aiguë ; au pluriel, l s se lie : des dan z aiguës) s. f. 1°   Chacun des petits os recouverts d émail, qui, enclavés dans la mâchoire, servent à mâcher. Une dent gâtée. Le mal de dent. Avoir mal aux dents. Des dents …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.